By: Habi Kaba Diakité. This article was originally published by MaliActu.net.

Defile_millitaire-600x401L’hôtel Al Farouk de Bamako a abrité, le vendredi, 23 décembre 2016, la cérémonie de remise de distinctions aux lauréats du concours du « fonctionnaire le plus intègre » de l’administration publique malienne.

Une initiative citoyenne de «Integrity Idol 2016 Mali» que pilote notre confrère Moussa Kondo, à travers Global Shapers community. Cette 1ère édition a vu le sacre de l’adjudant Issa Cherif Dia, de l’armée de terre. Cette cérémonie de gala a vu la présence de plusieurs personnalités dont l’ancien Premier ministre, Moussa Mara.

La cérémonie a débuté avec l’intervention de l’initiateur, Moussa Kondo, pour qui, les méthodes utilisées jusqu’ici pour lutter contre la corruption ayant montré ses limites au Mali, il est temps de songer à expérimenter une nouvelle méthode. Cette méthode consistera mettre au-devant de la scène les plus méritants. « Au lieu de chercher tous les jours les hommes corrompus pour les mettre devant les barreaux pourquoi ne pas dénicher les hommes les plus intègres pour les mettre devant les caméras.», s’interroge-t-il.

De nos jours les hommes intègres sont très rares dans nos administrations publiques et la plupart des fonctionnaires, au lieu d’être au service de la patrie, préfèrent leurs intérêts pécuniaires et personnels. D’où la corruption généralisée et le népotisme dans nos services publics. Faute de reconnaissance de leur mérite, certains administrateurs baissent les bras. Pour occuper un terrain jusqu’ici vide et juguler le fléau de la corruption qui gangrène l’administration de notre pays, le projet «Integrity Idol 2016 Mali» a initié un projet innovant pour promouvoir l’intégrité et la bonne gouvernance.

Le but de ce projet est de soulever le débat autour de l’idée de l’intégrité et de démontrer l’importance de l’honnêteté et de la responsabilité personnelle dans la gestion des affaires publiques afin de susciter un changement socio-économique positif auquel nous aspirons. D’où le concours des fonctionnaires plus efficaces et plus honnêtes. Durant 8 mois, les bénévoles de Integrity Idol ont parcouru le Mali de long en large avec plus de 5000 nominations au départ, sur lesquelles cinq finalistes ont été retenues, il s’agit de l’adjudant Issa Cherif Dia de l’armée de terre, Drissa Goita, agent de développement social à Sikasso, Mme Maiga Fatoumata Maiga, enseignante professeure de mathématique, physique, chimie au Groupe central de Ségou, Marie Louise Keita, infirmière au service social des armées à Sikasso, Seydou Djourté, Directeur d’école de Choualabougou à Koulikoro.

Ces finalistes ont ensuite été filmés et diffusés à la télévision nationale, sur les écrans publicitaires et dans les radios partenaires pendant une semaine créant par la même occasion un débat national en ligne et hors ligne sur leur intégrité et leur honnêteté.

A partir des informations sur les 5 finalistes, les citoyens ont voté pour leur candidat préféré par SMS et à travers le site web et les réseaux sociaux. Suite à ce travail de fourmi et celui minutieux du jury, présidé par le doyen Cheick Tidiane Touré, le militaire Issa Chérif Dia a été désigné fonctionnaire le plus intègre de l’année. Il appartient au corps de l’armée de terre.

Dans son intervention, Kalilou Doumbia, coordinateur du Global Shapers community Bamako, a loué les qualités de Moussa Kondo, principal porteur de l’initiative. Pour Mme Miriam Van Nie, chargée d’Affaires à l’Ambassade du Canada au Mali, « la répression de la mauvaise gouvernance est une arme, mais la reconnaissance du mérite de ceux qui résistent à la tentation en demeurant intègres est un outil formidable de communication et d’action. » avant d’ajouter que l’ambassade du Canada est très heureuse de s’associer à ce projet. A noter que cette soirée était animée par les artistes Ben Zabo et Mariam Koné.
 

SIGN UP FOR OUR

NEWSLETTER